Des bars et de la joie !                                                                             05/09/2016

Même si ce mois d'Août donne moins de beaux poissons, les petits et moyens eux, continuent de nous montrer leur énergie. Me concernant, les sorties du soir ont été plus productives que celles du matin. Et par rapport aux premières années où je pêchais la baie de Morlaix et très souvent sur les mêmes secteurs, depuis la saison dernière je m’acharne à essayer les plages en dehors de la baie. C'est une découverte très enrichissante. On se trompe au début et encore aujourd'hui, sur les zones à pêcher, en fonction de la marée et de son coefficient, des poissons fourrages présents ou absents, du vent, de la luminosité, et d'autres facteurs comme nos "amis" les phoques !

Mais une fois les conditions réunies et le bon endroit choisi, le bar est moins difficile à tromper. Les veines de courants distribuent en quelque sorte le jeu, et à nous d'aller les traquer. Pêchant surtout aux leurres souples sur le sable et les contrastes, nous testons des leurres effilés et d'autres un peu plus trapus, afin de savoir si les bars prennent plus sur du lançon ou du sprat. 

Les prises peuvent alors s'enchaîner comme s'arrêter net.  Dans ce dernier cas, il faut bouger et peigner méticuleusement les zones, à rechercher des bars en chasse ou aux aguets sur les contrastes. 

C'est ce que Jules à formidablement reproduit lors de ma dernière pêche. Pour son premier essai sur le bar en float tube, il a su montrer ses talents et son intelligence pour trouver les bars. Au second lancer vers la berge exposée au vent, une touche brutale l'oblige à lever la canne. La courbure que dessine cette dernière ne laisse aucun doute sur la taille importante du combattant à l'autre bout. Jules reste calme et tente de ramener le poisson sans le laisser aller dans les nombreuses algues. C'est alors que le bar arrive en surface et je vois Jules étonné et heureux d'attraper aussi rapidement un tel poisson. Après la petite séance photos et quelques lancers, l'heureux du jour remet ça, avec un poisson plus petit mais qui atteint les 50 cm ! Bravo Jules ! 

Bilan de Juillet : Grosse campagne de vaccination !                        24/07/2016

Au fur et à mesure que la saison avance, la mer est de plus en plus généreuse en poissons. Les lançons et sprats sont omniprésents et les maquereaux envahissants. A changer notre façon de pêcher, quelques bars plus gros, viendront chatouiller nos palmes lors de nos sorties du soir. Toutes tailles confondues, le compteur lui, continue de grimper !

On relâche les mêmes et on recommence !                                        18/06/2016

 

De retour à côtoyer l'air marin en ce mois de Juin. Nos copains sont bien présents, et sont toujours éclatants d'énergie. Cette façon de les traquer devient vite une addiction. Et lors de ces sorties, nous auront eu le plaisir de rencontrer des poissons aux diverses dimensions. La saison est lancée !

On les aime nos bars bretons                                                                  01/11/2015

Et voilà, une seconde saison qui s'achève sur les eaux salées du Nord Finistère. Un bilan très positif, avec des sorties personnelles plus que satisfaisantes. J'ai prospecté des zones différentes de 2014, accueillant des poissons honorables. Désormais équipé d'une combinaison de plongée, mes sorties individuelles se sont déroulées plus sereinement mais toujours avec une minutieuse préparation en amont (voir matériel utilisé et conseils). Hâte à la saison prochaine pour retrouver ces sensations uniques !

Le soleil d'Irlande

Deux semaines dans le sud de l'Irlande sous le soleil de Septembre, à se faire plaisir sur le bar et le lieu jaune. Malgré des grands coefficients de marées, des maquereaux envahissants, une forte luminosité en journée...Quelques belles émotions sur de gros poissons, partagées entre amis et savourées à la mode irlandaise!

Essai du bar en float-tube

Après une longue période à définir une zone limitant les risques à la pratique de la pêche du bar aux leurres depuis mon float-tube (faible coefficient de marée, vent non contraignant, zone éloignée des autres usagers...), j'ai pu tester cette pratique à plusieurs reprises depuis fin Juillet.

Au final, une pêche plus précise, insistante et très discrète, avec surtout des sensations dans le combat totalement différentes des pêches sur des carnassiers d'eau douces!

Bar du bord

Une bonne session depuis la côte bretonne avec l'ami Yann.