Une saison 2017 moins riche en poisson mais remplie de bonheur !

Ce fut une année pleine de changements. Avec un nouveau travail donnant moins de temps libre pour aller sur l'eau, et une délicieuse rencontre qui donne envie de partager du bonheur à deux.

 

J'ai pu tout de même passer de formidables moments, que ce soit en rivière en sèche, ou à guider sur le lac Saint-Michel à faire prendre les grosses Arc-en-ciel dans la lueur du coucher de soleil. Je suis retourné également m'amuser au bar en float tube dans la baie de Morlaix, et aussi sur la côte de Saint-Brieuc.

Aussi, je n'ai pas oublié mon partenaire de jeu favori le brochet, à qui j'ai consacré une grande majorité de mes sorties. Un acharnement qui a été récompensé par le métré tant recherché, lors d'une sortie en bateau en Septembre. Moment fort, car partagé avec le papa !

Le lac de Guerlédan lui nous a dévoilé ses éclatantes couleurs d'automne, ainsi que son précieux potentiel en carnassiers pour les années suivantes.

Enfin, l'hiver a pointé le bout de son nez. Les brochets en ont fait de même, en donnant une superbe touche finale à la saison.

Vivement les beaux jours !

Début de saison timide en rivières comme en lacs. Les belles truites se déplacent peu sur les leurres malgré les passages devant les caches. Un bécard viendra tout de même apporter un peu d'amusement sur le week-end de l'ouverture ! 

Concernant la pêche en plan d'eau, même les truites arc-en-ciel n'ont pas été très coopératives. Mais cela n'a pas empêché l'ami Jules de s'amuser sur son nouveau float tube. Ça promet pour lui pour la suite du printemps !

De retour chez les brochets irlandais                                                  20/10/2016

Cette année nous avons pu profiter pleinement de notre séjour, puisque nous sommes restés 15 jours dans ce grand paradis de pêche près de Cavan. Bien sûr, nos journées n'étaient pas consacrées au tourisme, mais à la traque des gros brochets. Malgré des lacs bien généreux en poissons l'année dernière,  les 2 premiers jours de pêche sont difficiles. Quelques moments d'actions mais rien de gros. On se rend compte que l'on est encore gâté avec ce vent d'Est, qui est arrivé en même temps que nous. On se dit que la météo arrivera à changer sur 15 jours, mais ce ne sera pas le cas.

Ça ne fait rien, les jours suivants nous continuons notre programme à découvrir de nouveaux lacs, et à alterner pêche lente dans les profondeurs (+ 4m), et prospection des bordures de roselières. Cette dernière recherche, nous offre quelques chouettes moments sur des poissons de moins de 70cm, à voir leurs attaques dans peu d'eau.

La quête des plus gros sujets était bien sûr plus subtile et exigeant en patience. Mais à force de persévérance, des brochets de 75 à 90cm ont pu dévoiler leur fameuse combativité. Et lors de la seconde semaine, un brochet s'est fait remarqué plus que les autres, puisque l'ami Nicolas nous a offert un 101cm. Séjour réussi !

Deux frères, et la même passion                                                          24/04/2016

Ce dimanche matin, Arthur et son petit frère Louis m'ont accompagné jusqu'au lac Saint-Michel, pour faire une sortie en float-tube. Ayant tous deux participé les années précédentes à Morlaix aux deux cours d'initiation et de perfectionnement à la pêche, ils ont depuis gardé cette envie de passer du bon temps au bord de l'eau. Mais cette fois, c'est sur l'eau qu'il ont montré leurs compétences sur les truites du lac.

Après un domptage de leur float-tube, les premiers lancers ne tardent pas. Et c'est Arthur qui donne de la voix dans le calme du matin. Son petit shad blanc pailleté (le natori 55) a séduit une truite le long des tourbières. Malheureusement, elle se décroche dès les premières secondes de combat. On ressert le frein du moulinet et ça sera bon pour la prochaine !  

Pendant que je conseille Louis sur une truite qui marsouine en surface, c'est à nouveau Arthur qui nous interpelle. Cette fois le poisson est mieux piqué, donnant ainsi quelques sensations à l'heureux pêcheur. La truite finit dans l'épuisette, et avant d'être relâchée, une sympathique photo entre frères est réalisée. 

Après ce petit moment de joie, Louis se remet aussitôt en action de pêche. Et même pas le temps de récupérer son leurre, puisqu'une truite prend son leurre à l'impact en surface. Le chanceux ! Il se rend compte que c'est plus lourd que les truites pêchées habituellement sur les étangs de Morlaix, et il apprécie chaque seconde du combat. Malgré quelques hésitations dans le travail avec la canne, la combattante rejoint tant bien que mal l'épuisette. Louis exclame sa joie en montrant sa truite plus grosse à son frère. Ce dernier le félicite, et tous deux reprennent du service. Un petite demi-heure se passe sans touche, avant que Arthur ne mettent fin à ce calme déplaisant. Là encore une truite plus petite mais qui donnent du fil à retordre. 

Malheureusement, par la suite la météo se gâte en nous offrant une pluie fine qui nous glace les mains. Nous mettons donc un terme à ce supplice. Mais ce fut un chouette moment pour ces jeunes qui n'ont pas l'occasion de plier leur canne à pêche sur de si grands poissons. Le mois de Mai approchant, d'autres gros spécimens sont en vu. Attention messieurs les brochets!

Le réveil des jeunes                                                                                  12/04/2016

Durant ces vacances de Pâques, c'était l'occasion d'amener des jeunes pêcheurs, du cours de perfectionnement à la pêche aux leurres, sur lac Saint-Michel. 

Dans la brume du matin, nos 3 mordus de pêche aux leurres, Corentin, Benjamin et Axel se sont fait plaisir sur les truites. Aussi quelques brochets, qui ne sont pas restés indifférents aux leurres souples, ont ajouté des sourires de plus aux heureux du jour !

 

Retrouvailles avec les truites des grands lacs                                 24/03/2016

A défaut de faire des folies aux leurres en rivière en ce début de saison, avec l'ami Anthony, nous avons décidé de se faire une journée grands lacs cette semaine. Au programme, la matinée en float-tube sur Saint-Michel et l'après-midi direction le lac du Drennec.

C'est couvert de la tête et doublement aux pieds que nous effectuons nos premiers coups de palmes aux environs de 10h, par un soleil généreux et un léger vent de Sud-Ouest. Nous attaquons au shad rose en taille 2'' monté sur une tête plombée Profyler (Astufish) de 3 gr, dans cette eau légèrement piquée par le vent tapant la berge. La première touche ne se fait pas attendre, puisqu'à la seconde animation la canne UL plie fortement. Étonné de tomber si rapidement sur un poisson, je savoure le petit combat et j’apprécie la courbure de la canne que la cocotte de truite lui inflige. Ce premier bon moment de la journée se termine par un un petit " youhouu ! " une fois le poisson dans l'épuisette. De chouettes sensations sur cette petite canne.

Les lancers suivants se suivent sans le moindre succès dans cette zone peu profonde. Je décide de tenter de pêcher plus léger, en allant sur la même tête plombée mais en 2 gr. La différence se fait sentir dans les animations, avec une nage plus planante et qui permet de récupérer plus lentement sans accrocher de sédiments sur le fond. Et c'est 4 autres truites arc-en-ciel qui procureront de nouvelles sensations dans l'heure. Des poissons tout de même éparpillés, et les zones plus profondes qui donnent habituellement du résultat resteront muettes. Aux environs de midi, le vent s'accentue et il berce les float-tube plus furieusement. Je finis à la mouche en soie plongeante équipée d'un booby noir et yeux fluo. En restant sur cette couleur, je ne parviens pas à séduire une truite.

Les pieds commencent à souffrir de plus en plus dans ces eaux froides, il va être temps de sortir de l'eau ! Tant pis pour une truite à la mouche, je retournerai dans les prochaines belles journées.

Une fois avalé un copieux sandwich, nous prenons la direction du lac du Drennec pour tenter de s'amuser ce coup-ci du bord en wading. Nous commençons sur une zone abrité du vent. Le soleil a laissé place à une pluie fine, et nous continuons avec des petits shad roses mais montés sur des tête de 4 gr au vu de la profondeur de la zone. Et c'est Antho qui donne le top départ en ferrant une truite bien combative et généreuse en chandelles. Je continue à animer mon leurre en le regardant terminer le combat, lorsqu'une violente " sacoche "mis de suite le frein du moulinet en action. L'interlocutrice à l'autre bout du fil semble de belle taille et en pleine forme lorsqu'elle saute hors de l'eau. Un super moment partagé lors de ce doublé et conclu par une photo valorisant cette jolie truite.

Les instants suivants nous tentons un leurres qui montre souvent son efficacité sur le lac : la lame vibrante. Elle se lance loin et permet de peigner toute la couche d'eau de manière agressive. Après quelques loupés, nous parviendrons à concrétiser chacun  une touche. Pour finir, nous changeons d'endroit pour tenter vers des berges plus profondes peuplées d'arbres, et essayer de charmer la fameuse fario du Drennec. En vain, pas de couleur jaune au bout du fil, mais des tapes successives sans parvenir à les ferrer. Malgré ces poissons peu coopératifs, pour cette première sortie de l'année en lacs, nous rentrons avec dans les poches une grande satisfaction et quelques tartines de fous rires !

De retour sur les rivières !                                                                      22/03/2016

Depuis l'ouverture du 12 mars, j'ai pu goûter à nouveau au plaisir de se balader le long des rivières, à rechercher ce magnifique poisson sauvage qu'est la truite fario. Mais pour ce début de saison, des conditions pas du tout favorables (vent à dominance Est) pour essayer de faire du poisson en nombre, en pêchant aux leurres. Malgré tout quelques unes seront se montrer plus agressives que leurs copines. Ce n'est que le début, le printemps va s'installer, et les sorties vont aller en s'améliorant.

Reprise de la pêche au réservoir de l’Étang Neuf                            06/03/2016

Malgré le gel et les averses de grêle dans la nuit et en début de matinée, la sortie prévue avec Nicolas au réservoir de l’Étang Neuf à Saint-Connan, a bien eu lieu ce dimanche. A notre arrivée vers 11h, nous avons eu le droit à des beaux rayons de soleil qui réchauffent agréablement.

 

C'est donc motivés et confiants, que nous commençons devant les locaux ou la profondeur est plus élevée (environ 3m). Équipés d'une soie plongeante n°8, nous montons chacun un booby. Un couleur olive pour moi, et pour Nicolas un vert fluo. Le premier plaisir apparaît à réaliser les gestes du lancer. L'attente à reprendre la pêche commençait à être longue ! Les premières animations se font en rolly polly très lentement. Première touche concrétisée pour ma part, et une truite arc-en-ciel de taille moyenne, mais combative se laisse difficilement amenée à l'épuisette. Sur le second lancer, une nouvelle touche mais plus brutale cette fois. Aie ça casse ! Pendant ce temps, Nicolas opte pour un petit streamer noir et aussitôt il concrétise par la prise d'une truite de gabarit identique. Un constat est certain, les poissons sont bagarreurs.  

Avant que les nuages menaçants arrivent, 4 autres poissons entrent à l'épuisette. Ensuite la fréquence des touches diminue et surtout elle sont moins nettes. Nous décidons après cette heure de pêche d'aller manger dans la salle de vie du bâtiment.

Après un casse-croûte copieux, Nicolas l'expert en coups de rame du jour, amène l'embarcation sur la bordure opposée aux pontons. A cet endroit nous sommes abrités du vent qui commence à forcer. Une première truite de 45 cm prend sur le bout de son nez un booby en lapin noir/yeux vert fluo. A peine relâchée, je me retourne et regarde la canne de Nicolas qui plie fortement. Là c'est plus sérieux. Le spécimen explose en surface et enchaîne 2 chandelles. Après quelques allers-retours devant le bateau, ce beau poisson près de 60cm est dans l'épuisette. Et conclu par une jolie photo de cette première belle truite de la journée.

L'activité des truites se calme après le combat de cette dernière. Nous tentons la bordure exposée au vent le long du dernier ponton et des sapins. Les attaques ne se font pas attendre. Après quelques poissons pris en alternance, un sympathique doublé vient ajouter un sourire de plus à cette journée ! 

 

Alors que les décroches et 2 casses se succèdent de mon côté (ah c'est plus le même ferrage que sur les brochets de Janvier !), l'ami Nico s'offre de bonnes sensations avec les prises de 3 beaux poissons approchant les 60 cm et d'une autre dépassant cette mensuration. 

Ses animations rapides et saccadées ne laissent pas indifférentes les belles truites sur la zone pêchée. Peu de temps après, au moment ou le soleil se montre plus généreusement, nous connaissons un autre court moment de folie, avec des prises successives, des fois à quasiment chaque lancer. Toujours pour ma part au booby noir et yeux vert, en soie plongeante, et pour le professionnel des gros poissons un streamer orange en soie intermédiaire. Cette belle période dura une petite demi-heure pour notre bateau ainsi que le troisième pêcheur en float tube. Un moment que tout le monde a su exploiter et s'amuser pleinement. 

Passé 17h, nous rejoignons le bord pour une pause café bien appréciée. Ensuite, le froid commence à se faire sentir, le soleil nous a salué pour la dernière fois de la journée. La pêche n'est plus la même sur cette bordure. Par conséquent, nous décidons de terminer devant le restaurant. Les lentes tirées courtes sur la soie me donneront 2 tapes successives qui ne seront pas concrétisées. Plus la peine d'insister, il est temps de ranger.

A la fin de cette journée nous tirons un bilan très positif de cette première sortie de l'année sur le réservoir. En effet, au vu des rares gobages, la pêche plus en profondeur aux boobies et streamer a permis de s'amuser sur des poissons assez mordeurs lors de moments ensoleillés. Avec un plaisir de voir des poissons bien en forme. Une journée qui fait du bien !

Le dernier brochet de la saison                                                              31/01/2016

L'après-midi du dimanche 31 Janvier, fait désormais parti de mes plus beaux souvenirs de pêche. L'explication est simple : Mon plus gros brochet à la mouche ! Le poisson rêvé, avec l'attaque sous la surface et une bagarre comme dans les films de pêche ! Merci à Mario, mon partenaire et photographe du jour, pour ce super moment partagé.

Ça donne envie d'en refaire plus souvent en 2016 ! En attendant le mois de Mai, le plaisir s'invite à monter des streamers et s'essayer à de nouveaux procédés de montage. 

A l'irlandaise !                                                                                               15/11/2015

Retour à la réalité après ce périple irlandais. Nos leurres retrouvent nos eaux bretonnes. Mais pas une triste réalité puisque, à notre grande surprise, nous avons eu la récompense de faire la rencontre d'honorables brochets sous la pluie et les feuilles tombantes. L'automne Breton est bien là!

Merci l'Irlande !                                                                                            11/10/2015

Première matinée du séjour et premières émotions! Et quelle surprise! 1m07 de puissance pour un combat rêvé. Le brochet, tant recherché depuis mes débuts, fait plier comme jamais ma petite canne casting. J'aperçois le combattant piqué par mon leurre sur l'extérieur du bec. Je savoure les allers et retours qu'il m'impose devant mes palmes. Ce n'est qu'une fois dans l'épuisette que l'explosion de joie et de cris brisent le calme de la campagne irlandaise, face à cette réalité du mètre dépassé. Que d'admiration devant ce spécimen au poids généreux. Après quelques photos rapides, l'imposante reine s'en va dans les profondeurs de son royaume. Ouf c'est fait!

Perches et brochets, nous revoilà!

Première sortie de la saison pleine de sensations à chatouiller nos carnassiers habituels. Une pêche du brochet à la mouche prévue au programme,  qui au cours de l'après-midi laissera place aux leurres souples, après les prises de plusieurs belles perches de 20 à 30 cm par Quentin. A la touche suivante, la réponse au bout du fil fut différente, et c'est un magnifique brochet de 76 cm qui lui procura un fabuleux combat sur une canne ultra light. Les prises de perches et petits brochets s’enchaînent jusqu'au soir, et un doublé viendra clôturer cette remarquable sortie.

Mars-Avril à retrouver nos rivières et truites

De nouveau sur les rivières finistériennes et lacs, à retrouver nos truites aux leurres et à la mouche. Quelques brochets viendront s'incruster parmi les prises de truites.

Pêche automnale

Les premières grosses pluies, une eau qui se refroidit, un vent plus frais, les feuilles tombant des arbres, l'automne...un moment important de la saison!

Plaisirs d'été

Avec ce mois de Juillet bien ensoleillé, les sorties se sont faites principalement en  lac et réservoir à rechercher les truites. Une pêche récréative en float tube et fructueuse à la mouche, sur des poissons aux belles mensurations.

 

De belles formes et nageoires pour ce poisson combatif du réservoir de l'Etang Neuf.

Mister brochet à la mouche

Mister brochet à la mouche

Quelques "sorties plaisir" sur mister pike à la mouche, afin de tester des séries de streamers maison. Des poissons de tailles correctes viendront prendre le streamer de façon violente, procurant ainsi de bonnes sensations!

Nos précieuses farios